Hommes souffrons aussi

  Homme 1
France,  France
 
  Bonjour à tous et à toutes,

C'est avec bcp de tristesse que je vous écris mon histoire. Avec ma copine nous nous sommes rencontrés il y'a 7 mois et début juillet on réalise un test qui s'avère positif.

Nous sommes tous les deux très mal de ce qui arrive parceque jugions que c'était trop juste et que ça n'était pas le moment. L'idée de l'ivg malheureusement est venue de moi car ayant paniqué de ce que ça pouvait être mais ayant aussi été effréné par le comportement de me copine à ne pas parler quand nous traversons des orages, je me suis demandé ce que ça pouvait être quand le gamin sera arrivé.

Elle rentre dans tous ses états colériques, ce que je comprend très bien et avec du reçu ( 2 jours de réflexion) je lui envoie un texto disant " coco tu ne mérites pas ça, j'ai muri, je souhaite qu'on garde ce bb", réponse " trop tard" incroyable, impossible de pratiquer un ivg en deux jours. Le 13 je lui fais savoir qu'il faut peut être penser à l'ivg et le 15 je lui dis, oublions l.ivg mais pensons plus à des consultations prénatales. Elle n à rien voulu comprendre et à commencer une deuxième saison d'orage, elle m'envoyais chier, ne répondait presque plus à mes SMS, dans les seules réponses que je recevais, figurait toujours " laissé moi tranquille, c'est fini entre nous". Cette fille on s'aime à la folie et je ne veux pas la perdre, je lui ai fais comprendre que je lui ai dis des choses horribles mais je me suis très vite repri et elle n à pas voulu m' écouter ni revenir en arrière.

J'ai même été chez elle mais elle n à pas voulu me voir, en gros j'étais devenu comme la peste mais j'ai pas arrêté de lui envoyer des textos même si je savais que je la faisais chier, je tenais juste à lui témoigner mon amour pour elle mais aussi ma volonté d'avoir ce bb, ce fameux 30, je lui envoie un texto pour avoir des nouvelles et réponse par l'intermédiaire d'une copine qui répond avec le téléphone de ma copine, .... dort, se remet de son hospitalisation. Va falloir que tu respectes sa décision de mettre un terme à votre histoire..... Et voilà foudroyé par une nouvelle que je n'attendais pas du tout, je me disais que ma copine était un peu bornée mais qu'elle avait sûrement compri que je suis amoureux d'elle et que je veux qu'on ait ce bb mais visiblement non.

J'ai peur, j'ai mal, je suis déçu de moi, comment ai je pu faire souffrir quelqu'un autant, ceci dis je ne veux pas la perdre. Il y'a 1 mois cette fille aurait décroché la lune pour moi et moi bien plus. Le seul truc dont je me plains est qu'elle ne soit pas ouverte à la discussion, j'aurais voulu lui parler pour éviter de connaître ce maudit jour mais elle n à jamais voulu me voir.

Pensez vous que je puisse reconquérir cette femme qui pour moi représente tout?? Je l'aime et j'avais pri certaines décisions que je voulais partager avec elle mais j'ai comme l'impression qu'il soit trop tard mais je veux pas le croire.

Je suis désolé, pour vous qui aviez connu un ivg, femmes vous souffrez mais nous, hommes, souffrons aussi même si c'est moins remarquable et que c'est pas forcément la même manière.

Je vous remercie.

   
   
Priests for Life
www.priestsforlife.org