Désormais chaque jour je repense à mon bébé

  Femme 5
France,  France
 
  Merci de vous intéresser à mon histoire et j'espère quelle fera réfléchir d'autres personnes qui se retrouveront un jour dans la même situation que moi, je ne me sens absolument pas l'envie d'en parler dans un tel contexte et puis cela remus le couteau à chaque fois que j'en parle je ne m'en remet pas, j'en veux aux médecins que j'ai rencontré aussi bien la première fois lors de la préparation à l'ivg, qui me voyait pleurer donc pas sûr du tout de moi et qui s'est empressée de me faire prendre les médicaments qui allait préparer ...
J'ai changé d'avis le jour de l'aspiration ...
et la seconde fois j'ai du me rendre dans un autre hôpital en rapport avec les délai et idem ...

J'attendais qu'un médecin me dise "Madame vous n'êtes pas sûr de vous ne le faite pas"

au contraire ... il m'a encouragé à le faire !

Voilà mon histoire,

Je suis tombée enceinte il y'a 6 mois je voulais le garder, le papa du bébé m'a harcelé pour que j'avorte, car il anticipait la réaction de ses parents qui auparavant n'acceptait pas notre relation,car nous avons un écart d'age de 12ans, pour moi il était hors de question d'avorter, puis il a annoncé la grossesse à ses parents, son père lui a mis une trempe sa mère a pleuré tout les jours.., donc lui m'a menacé de me quitter.. il m'a dit que ses parents accepteraient la relation mais pas un enfant, étant éperdument amoureuse, j'ai cru en ce qu'il me disait, j'ai pris les rdv désespérer mais prise dans ce cercle vicieux, puis j'ai annulé une première fois l'avortement je ne pouvais pas j'étais attaché au bébé et puis à la limite de ne plus pouvoir avorté j'ai commis l'irréparable ... je regrette cet acte depuis que je me suis réveillée de l'anesthésie :'(((( 2mois plus tard il m'a annoncé, qu'il voulait rompre car ses parents refusaient de me rencontrer ... Ils n'ont pas tenu parole .. j'ai avorté à 3 mois de grossesse j'étais dans une telle impasse, je ne me rendais plus compte des choses à la limite de ne plus pouvoir avorter j'ai agis sans réelle conscience .....
Aujourd'hui je vais devoir supporter l'avortement et la séparation ...... :'(((((((( mais le pire est d'avoir avorté je regrette tellement j'ai envie vraiment envie de mourir parfois de me punir d'avoir commis cet acte mais aussi pour ne plus en souffrir ...
J'aime le papa comme j'ai jamais aimé je dois maintenant en plus supporter notre rupture et le regret, la frustration d'autant plus forte d'avoir avorté pour lui,pour qu'il finisse par me quitter, avoir perdu mon bébé pour qu'il finisse par me quitter 2mois après ... j'y pense tout les jours depuis, toute la journée, un sentiment d'impuissance, une telle frustration d'avoir moi même provoqué un acte irréversible que je ne peux supporter.
Je ne vivrais plus jamais pareil désormais chaque jour je repense à mon bébé que je commençais à sentir bouger en moi, à la dernière échographie sur laquelle j'ai vu sa main et ses petit doigts sur l'une des images et sur l'autre il suçait son pouce ... je repense aussi à ces 3 mois durant lesquels j'étais sûr que j'allais le garder et à cette pression permanente autour de moi qui attendait que j'avorte, cette impasse dans laquelle je ne voyais plus d'issue ... j'ai annulé une première fois l'avortement le jour de l'intervention, puis 3 semaines plus tard à la limite de ne plus pouvoir avoir le choix comme ci je ne me rendais plus compte de ce que je devais décider... j'ai commis lirréparable  (( je m'y suis rendue .... ça n'a pas de mot :'((((
je sais que cette acte me perdra un jour où l'autre

   
   
Priests for Life
www.priestsforlife.org